dimanche 25 septembre 2016

[EC] Une croisade éternellement précoce





Bien le sombre jour à tous,

Cela fait maintenant 48h qu'EC est officiellement sorti du Warp, et les croisés de tous horizons sont appelés à prendre les armes, sous les regards des Dieux Moqueurs. Il n'y aura pas de paix, pas de rémission, seulement la suie, le sang et la mort ...

Commençons par un petit rappel ..

Eternal Crusade est un univers sombre et apocalyptique, univers de Warhammer 40.000 oblige, dans lequel quatre races se disputent des parcelles de territoires, et s'entre-déchirent pour la Gloire, la Vengeance et la Guerre ! On plante le décor sur la planète Arkhona, au sein du secteur Gothic, dont au final on sait peu de chose. Le mystère plane donc, et le Grand Ennemi se presse à ses portes pour dévorer tout ce qui se dressera sur son passage. 




Vous prenez donc part à la trame, vous, jeune croisé, entraîné par vos coalitions dans un conflit immuable, fonçant tête baissée, sous les obus, les balles et les lasers. Votre devoir : abattre par centaines vos adversaires sans distinction ! La mort vous guette à chacun de vos pas, car elle se terre partout et dans toutes les directions, attendant le moment (ou le lag) fatidique pour vous achever là où vous ne l'attendiez pas.

Nul doute que vous vaincrez ! Car vous êtes de la trempe des héros, destinés à une éternité de carnage, de mort et de désespoir !



".. et voila" comme le dit souvent, en Français, monsieur Ridcharson, directeur exécutif & seigneur commissaire à plein temps, durant ses quelques allocutions, en Anglais. Le jeu est enfin sorti. Enfin presque ...

En effet, félicitations à toute l'équipe de développement, ainsi que tous les métiers auxiliaires qui gravitent autour du projet ! Ils ont abattus un boulot énorme, malgré la pression de l'éditeur sur cette courte date de sortie (retour sur investissement oblige), et ce, en restant à l'écoute de la communauté, qui, malheureusement, pleure trop souvent sur un déséquilibre parfois flagrant. Oui, félicitations et beau boulot, mais ...

Tout n'est pas Tzeentch'ement rose. Malgré les centaines de promesses présentées au préalable par la direction, sans murmurer les démons en question, nous obtenons donc un soft loin de ce qui nous a été promis, surtout aux fondateurs, pour lequel nous avons dépensé temps et argent, en contractant des idées qui n'ont finalement pas vu le jour. A bientôt donc Monde ouvert, remplacé par de simples Matchmaking, dont nous n'avons, au final, aucune influence sur le contrôle de territoire ! A bientôt objets en tout genre, dont les motos qui nous avaient été promis à juste titre pour avoir dépenser sueur et tempérer notre frustration sur de trop nombreux lags et bugs ! A bientôt la possibilité de confronter plus de deux races par champ de bataille ! A bientôt tant d'autres points ... A bientôt ...  *échos vers l'infiniment grand*

Pourquoi "A bientôt" et non pas "Adieu" ? Puisque, promesses promises (ha ha), il a été annoncé que ces éléments sortiraient tôt ou tard, après la sortie, et dans les années suivantes, histoire de nous rassurer, et surtout de ne pas être attaquable contractuellement parlant. Promesses promises donc ! Tempérons notre frustration et acceptons l'inacceptable ...  *soupir*

Certes, c'est bien sombre (ou beau, selon certains) tout ça, mais qu'en est-il du soft lui même ?


*tambours de guerre*


Waaaaaaaaggh !!


Trailer de sortie


Que dire d'un Jeu à présent officiellement sorti, qui avait pour statut "Alpha" trois jours auparavant ? Et bien, le jeu n'est pas foncièrement mauvais en soit. Il reste amusant et simple à prendre en main, à condition de ne pas être victime de lags et de bugs encore nombreux et frustrant. L'expérience est vite gâchée par ces quelques soucis techniques, qui vous empêcheront ainsi d'apprécier l'univers sombre mais idyllique de War. 40k. L'ambiance global est relative, car on l'a trouvera faible sur certaines cartes, alors que sur d'autres elle y sera bien supérieure. Cela dépend également des joueurs avec lesquels vous jouerez. Il arrive régulièrement qu'au coeur de la bataille, certains de vos "camarades" s'amusent à tirer dans le tas, en vous abattant par la même occasion. Imaginez donc avec des grenades, des obus et des armes à explosion ... hum ... 

Les cartes sont répétitives car peu nombreuses. La personnalisation des classes est intéressante mais pas assez poussée, car impossible de rendre "unique" votre personnage par rapport aux autres, comme pourrait le faire un MMORPG, du moins en proposant bien plus de personnalisation. Enfin, équilibre oblige, certains éléments de gameplay ne respectent pas du-tout le Lore : court exemple, les Orks tirent aussi bien que des Spaces Marines, ce qui, d'ailleurs, déconcertent les joueurs Astartes.



En conclusion, ce soft, bien que loin d'être mauvais sur de nombreux aspects, comme l'a été Space Marine (le jeu) avant lui, n'est franchement pas à la hauteur de ses promesses. Il aurait pu être tout aussi différent pour se démarquer, car souvent comparé à Planetside 2, mais l'éditeur, ainsi que le développeur, ont fait tristement le choix du retour sur investissement pour des raison supposément économique.

Cependant, ce n'est pas un échec pour autant, car l'aventure ne s'arrête pas là. Très réactif, Behavior compte faire évoluer son jeu vers les promesses induites, du moins, nous l’espérons sincèrement. 

En attendant, les Dieux indécis vous observent ...

Gloire, Vengeance et Guerre !

Au plaisir,

Jayrah

dimanche 18 septembre 2016

The Blind Guardian...


Bonjour tout le monde !

Ce dimanche, un article un peu spécial, un petit (enfin petit) One-Shot, sur le Thème du Grimdark Universe à à la sauce Green !




The fact is that, he has no name... And so many ones at the same time.
When the Pilgrims cross the stone Path, in the High Garden of  the Temple of Phallen, they call him the Blind, the Savage, The Green, The Shadow, The Beast, The Shining Claws, The Guardian,... 
And even, sometimes... The Blind Guardian.




Avant toute chose, 360° de la bête !









Comme je vous le disais plus haut, figurine assez spéciale que celle-ci.
Le projet est né d'une discussion avec le camarade Litrik, sur le groupe INQ28.

Nous parlions de la difficulté de réaliser des teintes vertes convaincantes et cohérentes avec l'ambiance globale du Sombre Univers, et notamment du talent qu'avait déployé Stephan, de 'First Point of Aries', pour créer sa galerie de personnages du Bio-Pilgrymme, le Green Mechanicvs.


Vous pouvez retrouver ici cette superbe bande !

C'est comme cela qu'est venu le challenge : En s'inspirant du Bio-Pilgrymme (ou non), nous devions peindre le vert dans le 'Grimdark Universe'... le Greendark.

Du coup, j'ai voulu trouver une figurine Ork qui sorte de l'ordinaire, et en fouillant dans mes tiroirs, je suis retombé sur ca :

Gormakk, Orc Warmaster, Fantasy version
Un Gormakk Fantasy, de la gamme Raging Heroes!

Les vétérans du blog se souviendront peut-être, j'avais déjà peint la version SF de Gormakk, que vous pourrez retrouver en cliquant ici.

Moi qui cherchais de l'atypique, je l'avais ! La pose, le visage et surtout le casque avec la mâchoire, le bouclier en bois dans le dos... Bref, une très bonne base pour ce que je voulais réaliser.




Mais comme vous le savez, je ne sais pas monter une figurine selon le mode d'emploi, et certaines choses me déplaisaient malgré tout : Le bras droit avec la tête coupée, les trophées macabres... Qui sont très bien, ne nous méprenons pas, mais qui ne collaient pas avec l'esthétique que je voulais donner au personnage. Et après quelques coups de lime, de scalpel, de colle et de Green Stuff, voici ce que j'ai obtenu...




J'ai gardé le corps et la tête de base, ainsi qu'une partie du backpack. J'ai remplacé le bras droit par un bras de Nobz ork avec Fling', tandis que j'ai récupéré la pince du Gormakk SF qu'il me restait en rab' pour remplacer la hache. Dans un second temps, j'ai rajouté quelques accessoires glanés ca et là, complété le bas du backpack avec des bitz de Skitarii tandis que des branches de Dryades placées en haut pour faire des trophées dans une ambiance plus "végétale".

Du coup, j'avais maintenant un côté sauvage, mais il me manquait toujours des éléments et surtout, de la texture... Du coup, j'ai fini de sculpter les éléments qu'il me manquait pour parfaire mon personnage : à savoir le bandeau, les câbles...






...et de généreuses couches de Agrellan Earth ! Cela peu sembler un peu farfelu, mais disposé judicieusement et en grande quantité, il m'a permis d'obtenir des craquelures du plus bel effet !
Voici le résultat après un coup de sous-couche blanche :





De belles craquelures ! :)

Du coup, ni une ni deux, j'ai fait quelques touches de peinture, de la peinture Base diluée, en mélangeant plus ou moins du Stegadon Scale Green et du Steel Legion Drab. Et rien que là, la figurine dégageait vraiment quelque chose !







Et à partir de là, j'ai essayé d'élargir la palette de textures, en jouant sur les craquelures, les pigments, la rouille agglutinée ou coulante, les salissures, de la crasse agglutinée, mais aussi un peu de vert-de-gris, de mousse pour le bois et un peu de lichen pour le plaisir...

Du coup, pour le plaisir, voici quelques gros plans de la bête, pour que vous puissiez voir en grand tous les détails !








Bon, voilà pour cette semaine, encore un pavé... En espérant qu'il vous plaira ! :)

Mais je me suis vraiment amusé à faire cette figurine, ca change de ce que je fais d'ordinaire.
Je vous conseille à tous de faire ce genre d'exercices de temps en temps, sur le principe du "Improve your Painting"... C'est vraiment enrichissant comme expérience! :)

Sur ce, savourez votre dimanche et à la semaine prochaine !

Enjoy,
Alskayer


dimanche 11 septembre 2016

Concours Mécha: Rusted N' Alive - 2e Edition : Résultats !


Bonsoir (p)artisans de la Rouille !

Dix jours après la clôture du concours, les participations validées et le jury ayant délibéré, il est grand temps de vous dévoiler les participations, et surtout les résultats :)


Bitz Store : la boutique & le blog !

MECHA : RUSTED N’ ALIVE! - 2e édition

Weathering, rouille, sang et oxydations diverses…

Comme je l'écrivais peu après la clôture du concours, nous avons reçu au total pas moins de 22 participations! Honnêtement, c'est un réel plaisir, nous ne nous attendions pas à recevoir autant...

D'ailleurs, pour être totalement honnête, nous commencions à être un peu inquiets, en n'ayant reçu à la mi-août que 7 participations...  Du coup, la fin août a été intense, Lycarnia et moi étions tous les soirs sur la boîte mail pour réceptionner et valider vos participations.
Nous en profitons pour vous remercier pour vos messages, certains pleins de compliments, cela nous a fait chaud au cœur, sincèrement.

Et avec 22 participations, nous avons eu vraiment de la variété : de l'Ork, du Mechanicus, du Chaos, du Tau, du Star Wars, du Fury, du Warmachine et j'en passe, un vrai régal pour les yeux !

Plus sérieusement, personnellement je trouve que cette seconde édition est une réussite, tant par la quantité que par la qualité des participations reçues. Nous qui voulions faire une grande galerie de méchas, vous nous avez vraiment gâtés! Alors, encore une fois, à tous les participants, un grand Merci !

Je rappelle les membres du jury : Mathilde et Nicolas du Bitz Store, notre partenaire pour ce concours, ainsi que les membres du Manufactorum, Jayrah, Lycarnia et moi-même, Alskayer.

Pour tous vous départager, nous avons cherché un système de sondage qui serait simple et efficace pour tout le monde, en plus de nous permettre d'avoir des résultats précis. De ce fait, avec Jayrah, nous nous sommes donnés la consigne suivante :

Sur les 22 participations recensées, attribuez de 1 à 10 points à vos 10 créations préférées.

Long story short, voici les résultats en images !!!
(Vous pourrez retrouver les résultats chiffrés plus bas, juste après le podium).


Bitz Store : la boutique & le blog !

Le podium :





1 : Knar51, avec son Ghostkeel Tau!





2e Place : Minus, avec son Blue Fusetsu!





3e Place : Mardeus, avec son Warboss Ork on Motorbike!





4e Place : Gurvan, avec son Digger Squat!





5e Place : Cesare Lorenz', avec son Chef de Guerre Ork!



Voilà pour le podium, et encore bravo à nos cinq gagnants!

Je me permets de vous rappeler que les lots se choisissent par ordre de podium : Le premier choisit son lot, puis le second parmi les lots restants, puis le 3e et ainsi de suite... Vous pouvez retrouver la liste des lots ICI.

Alors envoyez-nous un mail rapidement à manufactorum @ hotmail . com  pour nous donner votre choix et recevoir vos lots !

Au niveau des points, mis à part le 1e et le 2e, qui ont une certaine avance en points, le reste du podium s'est joué à très peu de points près, comme vous pouvez le voir ci-dessous...




Mais ce n'est pas fini, voici donc les oeuvres des autres participants, qui n'ont pas démérité, certains aurait tout autant mérité d'être sur le podium!


Bitz Store : la boutique & le blog !

Voici maintenant les pièces de ...





Hiroshi Saeba, avec son AT-ST!





Hiso, avec son Lazarus!





Simon Langlois, avec son Plague Hulk!





Mika117, avec son Kastelan Robot de l'Adeptus Breizh Mechanicus!





DV8, avec son RABBIT Fury Pirate!





Papyplouf, avec son Mekadredd Ork!





Crevette, avec son Arachtaphron! (conversion par Thyrio)





Monty, avec son Mutilator!





Litrik, avec son Kastellan Robot Ork!





Silversurfer, avec son Dreadnought Ironclad!





Pierrot B, avec son Rikishi Eden!





Morikun, avec son RABBIT Fury!





Bertrand Dubuisson, avec son Dreadnought Ork!





Benjamin Brun, avec son Dreadnought de Nurgle!





Nikos, avec son Dreadnought Ultramarine!





Jean Ferrazza, avec son Warjack!





Et enfin... Rémi G, avec son Eva1!

Si vous voulez voir toutes les photos, pour pouvoir observer les participations sous toutes les coutures, cliquez ICI pour accéder à la galerie ;)


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Encore une fois, je tiens à remercier tous les gens qui ont participé à ce concours, de la part de tout le jury!

D'autre part, je me permets de rappeler que les choix des jurys ont été faits en fonction des coups de cœurs et des goûts de chacun, et que leur décision est bien évidemment définitive et sans appel.

Et comme notre jury est aussi un jury consciencieux, chacun a pris le temps d'écrire quelques mots pour chacune des créations, compilés ci-dessous:




Knar51 et son Ghostkeel Tau:
Lorque l'on a reçu la participation de Knar51, on était vraiment épatés. Le coup de cœur d'Alskayer. Déjà rien que par l'idée (inspirée de Titanfall), mais aussi par la composition, le socle, le choix des couleurs... Le jaune et le bleu en opposition pour ramener l'oeil vers les les têtes du pilote et du mécha, malin ! Mais revenons à notre sujet, le Weathering. Il n'y a pas à dire, il y en a ! De la crasse, de la rouille, de l'oxydation, du battle damage, du métal surchauffé... Le tout étant bien exécuté et en restant subtil et raffiné... Chapeau bas, tu mérites amplement cette première place !

Minus et son Blue Fusetsu:
Une participation de dernière minute, car validée peu de temps avant la fin du concours. Une pièce vraiment intéressante car originale et pleine de caractère. Le coup de cœur de Jayrah. On soulignera aussi le choix judicieux des couleurs : les optiques et le marquage bleus, complémentaires du orange de la rouille. Enfin, le travail sur les différentes textures est vraiment bien abouti, entre le métal qui semble rugueux, les optiques luisantes comme l'eau du socle, et le tissu matelassé plus sobre et terne. On aurait peut être voulu un peu plus de relief par endroit, car la rouille peut sembler un peu systématique. Mais c'est du pinaillage, car cette pièce reste superbe. Encore félicitations pour cette seconde place !

Mardeus et son Warboss Ork on Motorbike:
Une véritable pièce d'exposition, qui a tapé dans l’œil de beaucoup d'entre nous ! Là aussi, le choix judicieux des couleurs, entre orange, ocre et jaunes, qui viennent affronter le bleu froid du visage ou du moteur, c'était vraiment malin. Mais surtout le weathering, entre peinture écaillée, crasse, huile, rouille et même du sang, habilement disposés, un bonheur à regarder ! Le socle malgré tout peut apparaître un brin fouillis, mais il s'additionne assez bien au côté crasseux de chaotique dans lequel évolue ce warboss. Bravo pour cette 3e place gagnée haut la main !

Gurvan, avec son Digger Squat:
Un autre coup de coeur, assurément. Le coup de cœur de Nicolas. En plus d'être une création complètement inédite et originale, le travail de weathering sur cette pièce est vraiment superbement exécuté... Des coulures d'huiles au niveau des réservoirs ou du bidon aux pointes de rouille, en passant par la précision de écailles de peinture ou à la poussière ocre, cette figurine est forte de caractère et raconte une vraie histoire, c'est une vraie saynète. Félicitation pour cette 4e place sur notre podium !

Cesare Lorenz', avec son Chef de Guerre Ork:
Une pièce qui ne paye pas de mine de prime abord, mais qui montre que simplicité peut être synonyme d'efficacité. En tout cas, il s'agit d'une conversion assez maline, et qui a le mérite de donner de la profondeur au personnage. Le choix de couleurs assez ternes pour le socle et la peau permettent de faire ressortir la peinture rouge de l'arme et de la bannière, les battle damages sur ceux-ci, et surtout le sang frais de la dernière victime de ce chef. Le bleu aussi amène un peu de couleurs, bien qu'il aurait pu être un peu plus saturé. Cela reste cependant une figurine efficace, et qui mérite cette 5e place !

Hiroshi Saeba et son AT-ST:
Là aussi, une très belle figurine, en plus de nous amener dans un autre univers, qui nous est cher lui aussi.  Le traitement du weathering est bien executé, la pose de la rouille est maligne, même si un peu diffuse. On aurait aimé pouvoir apercevoir quelques battle damages, ou un peu de peinture écaillée qui puisse donner plus de pertinence et de caractère à la rouille. Mais cela reste une très belle figurine, qui aurait tout autant mérité d'être sur le podium !

Hiso et son Lazarus:
Là encore, une superbe pièce qui a manqué le podium de peu. Le coup de cœur de Mathilde. Un choix de couleurs malin, une oxydation subtile, des battle damages précis, limite chirurgicaux... Voire même un peu trop. Evoluant dans un univers sableux si on se réfère au socle, on aurait aimé voir ses pieds salis par le sable, ou un peu de rouille couler des éclats de peinture. Mais cela reste histoire de goûts, et ta figurine n'a pas à pâlir de sa place dans le classement, encore merci pour cette belle pièce.

Simon Langlois et son Plague Hulk:
Une pièce imposante, par sa taille et la quantité de weathering, crasse, rouille, battle damages, sang et autres joyeusetés que l'on peut retrouver dessus ! Le coup de cœur de Lycarnia. Le travail de battle damages sur les petites zones blanches est vraiment bien, on aurait même apprécié de voir plus de zones traitées de cette façon. Les tuyères en bronze sont vraiment bien exécutées. Seul bémol, le traitement de la peau, qui aurait mérité quelques mises en relief et éclaircissements par endroit, afin de lire au mieux la pièce et la mettre en valeur. Mais quoi qu'on dise, c'est un superbe monstre !

Mika117 et son Kastelan Robot de l'Adeptus Breizh Mechanicus:
Une pièce vraiment sympa. Une pièce avec de l'humour, et le pari du blanc est risqué, mais le mélange fonctionne assez bien, le blanc permettant de mettre en valeur les battle damages et le sang recouvrant l'armure du Kastelan. Cependant, les écailles de peinture auraient gagné à avoir une taille plus variée, ou d'en souligner certaines avec de fines coulures orangées, simulant la rouille, qui auraient rendu superbement sur l'armure blanche. Ta figurine est déjà très bien, mais cela aurait pu être le petit plus !

DV8 et son RABBIT Fury Pirate:
Une belle pièce, en plus d'être une sacrée conversion. La figurine est bien réalisée et le weathering est bien présent. Cependant, tout semble être traité de la même façon et se fond un peu ensemble : l'oxyde, la rouille, l'OSL,... On aurait été voir un traitement un peu plus saturé, un peu de la même façon que la rouille est traitée sur le socle, avec un pigment un peu plus "oxyde de fer". Mais cela reste une pièce de qualité ! Merci pour ta participation :)

Papyplouf et son Mekadredd Ork:
Une pièce pleine de caractère et beaucoup de détails... Peut-être un peu trop même. Le weathering est parfaitement exécuté et en quantité conséquente. On appréciera les petits détails, comme l'huile coulant sur le casque de l'Imperial Knight, ou l'Ork ajustant la visée... Cependant, le traitement de l'acier reste simple, et mis à part la partie haute de la figurine : les plaques d'armure jaunes, l'Ork, l'OSL de l'arme... Rien ne se détache. On aurait aimé peut-être un rappel du jaune sur les jambes par exemple. En fin de compte, une très belle pièce, qui aurait mérité d'être sur le podium... Mais qui a peut-être manqué d'un petit plus pour faire pencher la balance.

Crevette et son Arachtaphron (converti par Thyrio):
Une pièce pleine d'originalité et très sympa à regarder. Le weathering est bien pensé, avec cet ocre qui vient s'infiltrer dans les creux de l'armure, ou la rouille à nu sur l'épaulière. Cependant, surtout sur une armure noire, on aurait aimé voir des battle damages un peu plus poussés, un peu plus d'acier à vif, ou quelques éclats de rouille, un peu comme sur l'épaulière justement. Mais cela reste une pièce pleine de caractère !

Monty et son Mutilator:
Là encore, une superbe pièce à qui il manquait probablement peu de choses pour arriver sur le podium. Un choix de couleurs judicieux, entre armure bleue et éclats de peinture donnant directement sur de la rouille, mais aussi du sang en quantité ! Le petit ajout scénique a d'ailleurs été vraiment apprécié. La seule chose qui a probablement joué en la défaveur de cette pièce est la couleur de la carnation qui, trop proche des couleurs ocres-oranges de la rouille, en perturbent vraiment la lecture selon nous. Et en parlant de rouille, avec de beaux éclats de peinture comme ceux de l'armure, on aurait vraiment aimé voir un peu de rouille en couler, cela aurait donné plus de patine à l'armure. Mais cela reste histoire de goûts, et ta figurine reste une très belle pièce, chapeau!

Litrik et son Kastellan Robot Ork:
Un petit mécha très sympa et plein de caractère que celui-ci. Un choix de couleur intéressant: vert-jaune, orange et rouge qui donnent un ton chaud à l'ensemble, mais qui malheureusement réduisent un peu la visibilité de la rouille. Remplacer le rouge par du bleu aurait permis d'entrer dans une dynamique inverse, créant un contraste chaud-froid (et ce complémentaire bleu-orange) qui aurait fait ressortir la rouille sur le mécha, tandis que le vert-de-gris du bronze (ou du cuivre) des boulons, traité avec plus de turquoise, aurait donné plus de lisibilité et de visibilité à cette oxydation. Mais la base et là, et c'est une bonne base !

Silversurfer et son Dreadnought Ironclad:
La encore, une belle pièce avec de la rouille, du weathering et des battle damages à foison. Cependant, les écailles de peinture semblent un peu systématiques, et auraient gagné à varier en taille, ou d'en souligner certaines avec des petites coulures de rouille. Mais là encore, c'est du pinaillage, car ta figurine est déjà très bien !

Pierrot B. et son Rikishi Eden:
Une belle figurine Eden. Le parti pris d'un métal non métallique est judicieux, permettant des arêtes bien tranchées. La rouille est bien présente, visible entre chaque intersection, mais on aurait aimé quelques coulures, ou voir aussi un peu de rouille entourer les boulons, comme ceux des avant-bras et des cuisses, pour parfaire l'illusion. Ou renforcer quelques uns des battle damages, qui sont là-aussi précis et subtils. Une joile pièce en tout cas, merci encore pour ta participation.

Morikun et son RABBIT Fury:
Une pièce qui ne passe pas inaperçu, ça c'est clair ! Et qui remplit son rôle : sang, battle damages, un peu de rouille ca et là, des embouts d'armes noircis... Mais on regrette notamment le côté surtamponné et un peu systématique du motif des battle damages, là où quelques éclats plus poussés par endroits et moins répétitifs lui auraient vraiment donné en plus-value! Mais cela reste une participation vraiment fun, et rien que ca lui a fait mérité quelques points ;)

Bertrand Dubuisson et son Dreadnought Ork:
Une participation de bonne facture, en plus de retrouver un peu nostalgique de ces vieilles boîtes de conserve Orks. Il il y a des éléments intéressants à regarder, comme le vert de gris sur la trappe supérieure, le damier ou le bidon sur le socle, dont le weathering est juste parfait. Malheureusement, la forte présence de rouge et de orange sur le mécha a nuit à la lecture de la pièce, ne sachant plus quoi identifier comme étant la peinture d'armée du mécha ou de la rouille sur celui-ci. A contrario, le vert-de-gris lui, grâce à ces teintes froides, se détache vraiment mieux de l'ensemble, et aurait surement mérité d'être appliqué aussi sur l'avant pour contrebalancer les teintes chaudes.

Benjamin Brun et son Dreadnought de Nurgle:
Une belle pièce, vraiment bien effectuée, mais qui manquait un peu trop de weathering pour nous, à proprement parler. Il y a de la qualité dans le traitement du sang et des pustules, mais on aurait aimé voir de la rouille sur le métal, ou des coulures franches d'ocre orangée sur l'armure, qui auraient rendu superbement sur ces plaques vertes pâles. C'est curieux à dire, mais il fait limite trop propre pour un mécha de Nurgle. il est bubonique et repoussant à souhait, là n'est pas la question, mais il manque le côté sale et usé qui sied si bien au Seigneur de la Décrépitude...

Nikos et son Dreadnought Ultramarine:
Un beau Dreadnought Ultramarine. Le weathering est bien représenté, que ce soit la terre au niveau des pieds, que des coulures de crasse (un peu grossières certes, mais qui ont le mérite d'exister) qui sont visibles sur chaque plaque d'armure bleue, mais curieusement quasi-inexistant sur les pièces métalliques. Un petit oubli qui donne un aspect un peu moins abouti à la pièce, ce qui est dommage car il y a un vrai potentiel. Persévère, et merci encore pour ta participation.

Jean Ferrazza et son Warjack:
Une pièce qui semble très intéressante et prometteuse, mais qui malheureusement après coup (car reçue à la dernière limite) s'est relevée bien moins lisible par la photographie prise et la lumière zénithale. Et c'est vraiment dommage, car nous somme sûr qu'il y aurait des choses bien à dire sur cette pièce. Regarde quelques tutos pour apprendre à mieux prendre tes photos et tu ne pourras que progresser. Mais ne te décourage pas, nous sommes sûrs que tes efforts s’avéreront payants !

Et enfin... Rémi G et son Eva1:
Un mécha avec sa pin-up vraiment sympas. Une pièce avec un brin d'humour là-encore, et le pari du blanc fonctionne assez bien, contrastant avec le noir des plaques d'armure et le réhaut de rouge. Cependant, ce mécha aurait gagné à recevoir quelques coulures de rouille, qui auraient vraiment accroché l'oeil sur ces plaques d'armure blanches usées. Mais cela reste une saynète vraiment agréable à regarder, merci encore pour ta participation !



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Voilà les amis !
Comme prévu, un gros morceau que nous vous avons préparé cette semaine, je vous laisse avec des images de rouille et d'oxydation pleins les yeux et à bientôt pour la suite! :)

Encore merci pour tout, n'hésitez pas a faire vos propres retours et à donner aussi vos impressions!

A bientôt, (p)artisans de la Rouille!
Alskayer